Le 11 juillet 2013, le règlement de 2009 concernant l’interdiction de tests pour des produits cosmétiques sur les animaux est enfin entrée en vigueur dans toute l’Union Européenne.
Plus aucun produit cosmétique ne peut désormais être vendu au sein de l’Union européenne si le produit fini ou ses ingrédients ont fait l’objet de tests sur des animaux, et ce quel que soit le pays où ces tests ont été exécutés. Cette mesure concerne tous les produits cosmétiques : produits d’hygiène quotidienne comme le dentifrice et le savon ou cosmétiques plus élaborés comme le maquillage.
En septembre 2016, interpellée par l’association de professionnels de fabricants de cosmétiques, la EFfCI (European Federation for Cosmetic Ingredients), la Cour de justice de l’Union européenne a confirmé cette interdiction.

Mais trois exceptions demeurent et les tests sur animaux sont toujours acceptés pour :
– les substances multi usages (conservateurs, parfums, solvants, etc) produits pour d’autres domaines que le seul usage cosmétique, comme la pharmacologie, la chimie ou l’agroalimentaire, mais que l‘on peut aussi retrouver dans les produits cosmétiques ;
– les substances qui peuvent poser question quant à la sécurité des travailleurs exposés lors des process de production (ce qui concerne certains catégories de composants) ;
– les produits testés et mis sur le marché avant mars 2013 qui restent commercialisés.
C’est pourquoi les labels gardent toute leur importance.


Recherche

Newsletter :

Restez informé ! inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter et recevez en exclusivité nos dernières offres et nouveautés en avant-première ! :
s2Member®